Dans les pas de Martin Luther King

 

J81
avec Hatty dans l’église de Martin Luther King

Après une semaine à Washington, avec une escapade à Baltimore, le programme des visiteurs internationaux nous a amené à Montgomery, capitale d’un Etat du sud, l’Alabama. Un lieu chargé d’histoire, où a débuté le « bus boycott » après que Rosa Parks ait refusé de céder son siège à un blanc dans son bus, et les marches pour les droits civiques qui ont suivi, menée par le pasteur Martin Luther King.

Le contraste entre les deux villes est saisissant. Washington, qui compte 600 000 habitants, semble être artificielle : tout est propre, calme, neuf. Presque sans âme. Toute la vie tourne autour de la politique : les membres du Congrès et du Sénat, leurs collaborateurs, les administrations de l’Etat fédéral, les lobbys, les journalistes…peuplent la ville, qui vit au rythme de la vie politique. Les démocrates y ont fait un score de 94% aux dernières élections présidentielles. Les afroaméricains y sont majoritaires, en tout cas en théorie, mais on en croise peu dans la rue. Washington a un statut très spécial : c’est depuis le 18ème siècle, une enclave du gouvernement, dans laquelle les habitants n’avaient pas le droit de vote. Cela a évolué en partie dans les années 1960 : les habitants du District de Columbia (en référence à Christophe Colomb), c’est à dire de Washington, ont depuis le droit de vote pour l’élection présidentielle. Mais toujours pas pour le Congrès ou le Sénat.

A l’opposé, Montgomery est une ville moyenne de 200 000 habitants, où les rues sont quasi-désertes, et où la population visible en centre ville est dans son immense majorité afro-américaine, alors qu’ils ne représentent que 25% de la population de l’Etat. Une fois arrivé à l’hôtel, qui ressemble à un ancien hangar réaménagé, je suis allé courir dans les environs. J’ai découvert une zone industrielle, plus ou moins à l’abandon, et plus loin, un quartier de maisons en bois, typiques du sud des Etats-Unis, avec comme un air de Louisiane ou de Mississipi. Un quartier visiblement pauvre, mais authentique, avec une âme. Montgomery est au bord du fleuve Alabama et a joué un rôle important dans l’esclavage : la gare y a été construite pour y emmener des esclaves.

La journée de dimanche a commencé par un office dans l’église de Martin Luther King. C’est de là qu’il organisait le « bus boycott » et les marches pour les droits civiques. Autant dire que l’émotion était au rendez-vous. La cérémonie était ponctuée de musique et de chants de gospel. Les participants, à l’invitation du pasteur, se sont serrés la main ou pris dans les bras en se disant « God bless you ». Une adorable mamie nommée Hatty, qui a travaillé avec Martin Luther King, est venue nous parler à ce moment-là. Elle a fait un peu la grimace quand nous lui avons expliqué que nous étions invités par le Département d’Etat. Mais nous l’avons vite rassurée en lui disant que nous avions été invités par le précédent Secrétaire d’Etat. Un magnifique moment, plein d’amour et de fraternité, qui donnerait envie de venir à l’église plus souvent.

J82
Avec Jeremy et Connie

Dans la soirée, nous avons été invités à dîner dans une famille américaine. C’est la tradition dans les programmes de visiteurs internationaux. Je dois dire que j’appréhendais un peu de me retrouver au milieu d’une famille conservatrice pro-Trump, celui-ci ayant fait un excellent score en Alabama, qui est un état du sud traditionnellement républicain, où de nombreux suprématistes blancs subsistent. Nous avons été reçus avec l’un de mes collègues du programme dans une famille à l’opposé de mes craintes. Connie et Jeremy sont en effet l’exception libérale dans cet Etat conservateur. L’occasion de discuter avec eux des différences de système politique entre la France et les Etats-Unis, notamment du système des grands électeurs qui a fait élire deux présidents républicains, J.W. Bush et D. Trump, alors que les candidats démocrates, Al. Gore et H. Clinton avaient gagné le vote populaire. Une rencontre enthousiasmante avec ce couple fort sympathique. Nous voilà pour encore deux jours à Montgomery et Selma, pour un programme entièrement dédié aux Droits Civiques.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s